MAPSEC | Équilibrage automatique chauffage, conditions du succès
16257
post-template-default,single,single-post,postid-16257,single-format-gallery,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.3,vc_responsive

01 Sep Équilibrage automatique chauffage, conditions du succès

Robinets-IMI

Après avoir présenté le fonctionnement et les domaines d’utilisation des principaux types de robinets d’équilibrage dynamique, le dossier développe les conditions dans lesquelles leur déploiement pourra être un succès.

UNE RÉVOLUTION TECHNIQUE DANS L’ÉQUILIBRAGE HYDRAULIQUE ?

Dans le CFP n°771 d’octobre 2013, on pouvait lire : « Il est advenu une révolution technique sur la chaine du réglage hydraulique. Sans échéance réglementaire particulière, sans directive européenne contraignante, les industriels fabricants de vannes hydrauliques ont pourtant fortement améliorés les services rendus par leurs produits destinés aux circuits à débit variable ».

On ne peut effectivement que se réjouir de cette innovation et espérer que ce virage technologique sera, pour les circuits à débit variable, équivalent à l’apparition il y a une trentaine d’années des robinetteries volumétriques (qui permettent la mesure des débits), pour les circuits à débit constant.

 

En savoir plus : http://conseils.xpair.com/actualite_experts/equilibrage-dynamique-chauffage.htm