MAPSEC | Ecomapsec
16596
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16596,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.3,vc_responsive

Our solutions for heating energy savings

 

Hydraulic re-balancing of heating and air conditioning systems

ecompaseclogo

Reduce your energy consumption by up to 20%

Mapsec creates Eco-Mapsec to be at the core of system balancing

 

Our challenge: to provide solutions combining comfort and energy savings

Situation analysis

Two thirds of old collective heating installations are poorly balanced. This unfortunate state of affairs largely contributes to the thermal discomfort experienced by residents. The apartments closest to the heat production units (boilers, heat pumps, etc.) are often overheated, while apartments furthest away are not properly heated.
Nevertheless, successive energy crises have raised the awareness of professionals from all sectors, producers and consumers, by exposing the clear inter-dependence between comfort and energy spending.

 

The following questions must then be answered:

 

  • How do we provide energy distribution for heating networks proportional to the respective needs of each housing unit?
  • How do we provide proper distribution of domestic hot water flows and correct temperatures in order to avoid pathogenic problems?
A solution: system balancing

L’énergie est distribuée dans une installation par l’intermédiaire d’un fluide caloporteur qui est généralement de l’eau chaude (ou froide pour la climatisation).

 

  • Le rôle de l’équilibrage : assurer une répartition homogène des températures entre les différents locaux.
  • Comment : en effectuant, grâce à des vannes spéciales installées sur les réseaux, des réglages et des mesures précises afin que soit distribuée équitablement la quantité de fluide caloporteur aux différents appartements.

Ceci est valable tant pour les bâtiments anciens (rééquilibrage) que pour les bâtiments neufs y compris les bâtiments basse consommation auquel cas, les réglages doivent être d’autant plus précis que les exigences du label sont rigoureux en terme de consommation énergétique.

 

Il apparaît clairement que l’équilibrage hydraulique des installations de chauffage, de climatisation et de distribution d’eau chaude sanitaire est un enjeu majeur pour les prochaines décennies.

 

Une installation de qualité est une installation, bien dimensionnée, bien réalisée et bien équilibrée.

 

Si un seul « maillon » est défaillant, le confort des occupants est dégradé, les consommations accrues, et le porte monnaie de l’utilisateur plus « léger » !

Les avantages d’une installation correctement équilibrée

Des économies de chauffage : dans les bâtiments équipés de chaufferie centralisée, le chauffage représente une large part des charges de copropriété. Il s’agit, dans la majorité des cas, du premier poste de dépense. Ceci se vérifie clairement sur les bâtiments des années 60/80, et souvent équipés de chaudières surpuissantes au regard des besoins.

 

Il est généralement admis qu’un équilibrage de l’installation est garant d’une économie d’environ 10%. L’équilibrage participe donc à une dépense rationnelle de l’énergie.

 

Une amélioration du confort : Eviter les déséquilibres thermiques (zones de sous –et– surchauffe) entre locaux.

 

Un meilleur confort acoustique : des débits mieux réglés, et donc des vitesses d’eau plus réduites pour limiter les nuisances sonores.

 

Une plus grande durée de vie des installations : une juste adaptation des débits évite des vitesses excessives d’écoulement à l’origine de l’érosion des conduites.

 

Un geste positif pour l’environnement : en procurant des économies d’énergie, l’équilibrage des installations participe à diminuer l’empreinte écologique de l’utilisateur.

Les moyens

Les vieilles méthodes consistaient à régler sur chaque vanne le débit en circulation afin d’obtenir une bonne uniformisation de la température des antennes de chauffage.

 

Le nouveau principe de l’équilibrage consiste à régler directement la température de chacune des antennes durant la saison de chauffe et non leurs débits d’irrigation, ce qui n’était qu’un moyen indirect et souvent incertain d’obtenir le résultat recherché.

Méthode innovante Mapsec/Gefen dite « Equilog »

Mapsec met en œuvre la nouvelle méthode d’équilibrage par uniformisation des températures de distribution Equilog optimisée et brevetée par le Gefen/Maximilien Perret et Mapsec.

 

Les principaux avantages de la méthode Equilog sont de :

 

  • Permettre, sans relevés thermiques ou hydrauliques incertains, un équilibrage en parfaite adéquation avec le circuit de chauffage concerné
  • Prendre en compte les pertes en ligne (chute de température de l’eau en cours de distribution) importantes sur les anciennes distributions d’eau de chauffage
  • Mettre en œuvre directement pendant la saison de chauffe ce qui permet d’en vérifier immédiatement le résultat
  • Permettre le traitement de tous les types de robinets d’équilibrage quelle que soit leur technologie

 

Mapsec est par ailleurs la seule société capable d’évaluer lors d’un audit la situation hydraulique de votre réseau de chauffage et d’estimer l’économie d’énergie à attendre de son rééquilibrage (R Equilog).

Discover our solutions for making heating energy savings

Thanks to our know-how and innovative technology, Mapsec Equilog combines comfort, energy savings and a rapid return on installation investment

 

With Mapsec R-Equilog we are able to assess energy savings even before carrying out the balancing work, which enables us to know if it is beneficial for you to undertake the hydraulic balancing, and the time required for investment return.

Pipe insulation

Up to 3% savings on heating costs

Energy savings ++++

Investment €€€€

Hydraulic balancing with the Mapsec « Equilog » method

Up to 20% savings on heating costs

Energy savings ++++

Investment €€€€

Centralized settings

From 10 to 25% savings on heating costs

Energy savings ++++

Investment €€€€

Cost estimation table related to work undertaken

ENERGY SAVINGS WITH THE EQUILOG HYDRAULIC BALANCING METHOD

Modifications in energy consumption can vary from a slight rise (*) to more than 20% in energy savings following re-balancing operations, depending on the type of building, the extent of the initial imbalance and actions carried out to reset the set point.

(*) A re-balancing operation can cause an increase in energy consumption if the set point leads to the alignment of initially poorly supplied zones with the comfort conditions of already well heated zones. For re-balancing by standardizing return temperatures, representing two thirds of the COSTIC energy performance requirements, the report indicates an average energy saving of 9%.

 

The « Equilog » balancing method meets the requirements for Energy Saving Certificates (Articles BAR-SE 04 et BAT- SE-03).
Find out more…

Discover our solution

Changes in energy consumption of old secondary networks balanced by the Equilog method (return temperature measurements by DALKIA – Tempdalkia)