MAPSEC | Ecomapsec
16020
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16020,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.3,vc_responsive

Notre solution pour faire des économies de chauffage

 

Rééquilibrage hydraulique des installations de chauffage

et de climatisation

ecompaseclogo

Réduisez jusqu’à 20 % votre consommation

Mapsec au cœur de l‘équilibrage crée Eco-Mapsec

 

Notre défi : apporter une solution afin de lier confort et économie d‘énergie

Le constat

Les 2/3 des anciennes installations de chauffage collectif sont mal équilibrées. Ce triste constat participe largement aux situations d’inconfort thermique face auxquelles doivent faire face les occupants. Les appartements situés les plus proches de la production (chaudière, pompe à chaleur etc…) sont souvent en surchauffe, alors que les appartements les plus éloignés ne parviennent pas à se chauffer correctement.
Aussi, les crises successives de l’énergie ont fortement contribué à la sensibilisation des professionnels de toutes origines, producteurs et consommateurs, en révélant l’étroite dépendance entre confort et dépense énergétique.

 

Dès lors des questions se posent :

 

  • Pour les réseaux de chauffage, comment assurer une distribution d’énergie proportionnelle aux besoins respectifs de chaque logement ?
  • Pour les réseaux d’eau chaude sanitaires, comment assurer une bonne répartition des débits à la bonne température dans l’optique d’éviter des problèmes pathogènes ?
Une solution : l’équilibrage des réseaux

L’énergie est distribuée dans une installation par l’intermédiaire d’un fluide caloporteur qui est généralement de l’eau chaude (ou froide pour la climatisation).

 

  • Le rôle de l’équilibrage : assurer une répartition homogène des températures entre les différents locaux.
  • Comment : en effectuant, grâce à des vannes spéciales installées sur les réseaux, des réglages et des mesures précises afin que soit distribuée équitablement la quantité de fluide caloporteur aux différents appartements.

Ceci est valable tant pour les bâtiments anciens (rééquilibrage) que pour les bâtiments neufs y compris les bâtiments basse consommation auquel cas, les réglages doivent être d’autant plus précis que les exigences du label sont rigoureux en terme de consommation énergétique.

 

Il apparaît clairement que l’équilibrage hydraulique des installations de chauffage, de climatisation et de distribution d’eau chaude sanitaire est un enjeu majeur pour les prochaines décennies.

 

Une installation de qualité est une installation, bien dimensionnée, bien réalisée et bien équilibrée.

 

Si un seul « maillon » est défaillant, le confort des occupants est dégradé, les consommations accrues, et le porte monnaie de l’utilisateur plus « léger » !

Les avantages d’une installation correctement équilibrée

Des économies de chauffage : dans les bâtiments équipés de chaufferie centralisée, le chauffage représente une large part des charges de copropriété. Il s’agit, dans la majorité des cas, du premier poste de dépense. Ceci se vérifie clairement sur les bâtiments des années 60/80, et souvent équipés de chaudières surpuissantes au regard des besoins.

 

Il est généralement admis qu’un équilibrage de l’installation est garant d’une économie d’environ 10%. L’équilibrage participe donc à une dépense rationnelle de l’énergie.

 

Une amélioration du confort : Eviter les déséquilibres thermiques (zones de sous –et– surchauffe) entre locaux.

 

Un meilleur confort acoustique : des débits mieux réglés, et donc des vitesses d’eau plus réduites pour limiter les nuisances sonores.

 

Une plus grande durée de vie des installations : une juste adaptation des débits évite des vitesses excessives d’écoulement à l’origine de l’érosion des conduites.

 

Un geste positif pour l’environnement : en procurant des économies d’énergie, l’équilibrage des installations participe à diminuer l’empreinte écologique de l’utilisateur.

Les moyens

Les vieilles méthodes consistaient à régler sur chaque vanne le débit en circulation afin d’obtenir une bonne uniformisation de la température des antennes de chauffage.

 

Le nouveau principe de l’équilibrage consiste à régler directement la température de chacune des antennes durant la saison de chauffe et non leurs débits d’irrigation, ce qui n’était qu’un moyen indirect et souvent incertain d’obtenir le résultat recherché.

Méthode innovante Mapsec/Gefen dite « Equilog »

Mapsec met en œuvre la nouvelle méthode d’équilibrage par uniformisation des températures de distribution Equilog optimisée et brevetée par le Gefen/Maximilien Perret et Mapsec.

 

Les principaux avantages de la méthode Equilog sont de :

 

  • Permettre, sans relevés thermiques ou hydrauliques incertains, un équilibrage en parfaite adéquation avec le circuit de chauffage concerné
  • Prendre en compte les pertes en ligne (chute de température de l’eau en cours de distribution) importantes sur les anciennes distributions d’eau de chauffage
  • Mettre en œuvre directement pendant la saison de chauffe ce qui permet d’en vérifier immédiatement le résultat
  • Permettre le traitement de tous les types de robinets d’équilibrage quelle que soit leur technologie

 

Mapsec est par ailleurs la seule société capable d’évaluer lors d’un audit la situation hydraulique de votre réseau de chauffage et d’estimer l’économie d’énergie à attendre de son rééquilibrage (R Equilog).

Découvrez notre solution pour faire des économies de chauffage

Grace à notre savoir faire et notre technologie innovante MAPSEC Equilog associe confort, économie d’énergie et retour sur investissement rapide sur travaux

 

Avec Mapsec R-Equilog nous sommes en mesure d’évaluer l‘économie d’énergie même avant de réaliser les travaux d‘équilibrage ce qui vous permet de savoir s’il est intéressant pour vous de réaliser un équilibrage hydraulique et de connaître par la suite le temps retour sur investissement.

Calorifuge de tuyaux

Jusqu’à 3 % sur le chauffage

Economie d’énergie ++++

Investissement €€€€

Equilibrage hydraulique par la méthode MAPSEC dite « Equilog »

Jusqu’à 20 % sur le chauffage

Economie d’énergie ++++

 Investissement €€€€

Régulation centralisé

De 10 à  25 % sur le chauffage

Economie d’énergie ++++

 Investissement €€€€

Tableau estimatif en fonction des travaux réalisés

ECONOMIE D’ENERGIE PAR L’EQUILIBRAGE HYDRAULIQUE METHODE EQUILOG

L’évolution des consommations peut aller d’une légère hausse(*) à une baisse de plus de 20 % économies d’énergies réalisées après opérations de rééquilibrage sont fonction du bâtiment, du déséquilibre initial et des 
actions menées pour recaler la loi de chauffe

(*) Une opération de rééquilibrage peut conduire à une hausse des consommations si le réglage ultérieur de la loi de chauffe conduit à aligner les zones initialement mal irriguées sur le confort des zones initialement généreusement chauffées. Pour ce qui est des rééquilibrages par uniformisation des températures de retour représentant les 2/3 des bilans énergétiques réunis par le COSTIC, le rapport indique une économie d’énergie moyenne de 9 %

 

La méthode d’équilibrage « Equilog » est éligible au dispositif des certificats d’économie d’énergie
En savoir plus …

La méthode Equilog est reconnue dans le cadre du dispositif des certificats d’économie d’énergie (fiches BAR-SE 04 et BAT- SE-03).

Découvrez notre solution

Evolution des consommations des réseaux secondaires anciens équilibrés par la méthode Equilog  (mesure des températures de retour  par DALKIA)